Calculateur du taux d’actualisation ajusté au risque

Calculateur_du_taux_d_actualisation_ajusté_au_risque

 

 

 

Taux d’actualisation ajusté au risque

Un taux utilisé pour actualiser les rendements des investissements à haut risque est appelé taux d’actualisation ajusté au risque. Ce taux est utilisé pour calculer la valeur actuelle nette de l’investissement à risque. La calculatrice du taux d’actualisation ajusté au risque est une aide en ligne pour ce type de calcul. Il signifie que même si les chances de pertes sont plus élevées dans un investissement étant un investissement à haut risque, il tend à obtenir un rendement plus élevé. Le taux d’actualisation ajusté au risque est plus approprié pour les investisseurs averses au risque qui sont prêts à investir dans un projet à haut risque.

 

Formule

La formule de calcul du taux d’actualisation ajusté au risque est :

Taux d’actualisation ajusté au risque = Taux d’intérêt sans risque + Prime de risque

 

À propos du calculateur de taux d’actualisation ajusté au risque

Cette calculatrice fournira le résultat instantané en y entrant les chiffres suivants :

  • Taux d’intérêt sans risque ;
  • Prime de risque.

Comment calculer à l’aide de la calculatrice ?

L’utilisateur doit simplement insérer les données suivantes dans la calculatrice pour obtenir un résultat rapide :

  • Taux d’intérêt sans risque. Il s’agit du taux d’intérêt perçu sur les investissements à risques nuls. Quelques exemples d’investissements sans risque sont les bons du Trésor, les dépôts fixes, etc.
  • Prime de risque. La formule pour calculer la prime de risque (dans le cadre du MEDAF) est : prime de risque = (Taux de rendement du marché – Taux sans risque)*Beta. Le bêta est une unité de mesure du risque.

Exemple de taux d’actualisation ajusté au risque

Supposons qu’une société Micro Ltd souhaite investir dans un projet parmi les 4 options qui lui sont proposées. Et, par conséquent, elle évalue les quatre options à partir des détails suivants, à savoir, la prime de risque, les flux de trésorerie attendus, les investissements initiaux et le taux sans risque.

ParticularsProjet AProjet BPProjet CPProjet DRPrime de risque5%4%7%3%Flux de trésorerie de Y15,0008,0004,0004,000Flux de trésorerie de Y22,0003,00010,0007,000Flux de trésorerie de Y33,00010,25017,00011,000Investissement initial7,50020,00020,25017,000

Le taux de rendement sans risque est de 2%

Maintenant Taux d’actualisation ajusté au risque est :

Projet A = 2 % + 5 % = 7 %

Taux d’actualisation ajusté au risque du projet B = 2 % + 4 % = 6 %

et, projet C = 2 % + 7 % = 9 %

Projet D = 2 % + 3 % = 5 %

Valeurs actualisées nettes attendues des quatre projets :

(Valeur actualisée des flux de trésorerie moins les investissements initiaux)

Projet A = 8 868.67 – 7 500 = 1 368,67

Valeur actuelle du projet B = 18 823,26 – 20 000 = -1 176,74

et, projet C = 25 213,64 – 20 250 = 4 963,64

Projet D = 19 660,94 – 17 000 = 2 660.94

Dans l’exemple ci-dessus, le projet C présente le taux d’actualisation ajusté au risque le plus élevé parmi les quatre projets et également la VAN la plus élevée.

 

Précautions.

Il est vrai dans une certaine mesure que le taux d’actualisation ajusté au risque signifie que même si les chances de pertes sont plus élevées dans un investissement étant un investissement à haut risque, il a tendance à obtenir un rendement plus élevé. Mais le calcul du taux d’actualisation ajusté au risque est une méthode un peu complexe. Ici, il est également supposé que tous les investisseurs sont averses au risque, mais la même chose n’est pas vraie.

 

Choix des lecteurs