Contrôle budgétaire : concept- types- avantages

Contrôle_budgétaire_:_concept__types__avantages

Le contrôle budgétaire est le processus qui consiste à préparer les budgets pour la période future, à comparer les normes fixées par le budget avec les performances réelles, à trouver les raisons des différences de performance et à prendre des mesures correctives.

 

Étapes du processus de contrôle budgétaire

Typiquement, un processus de contrôle budgétaire comporte 3 étapes. Celles-ci sont les suivantes :

 

Préparation des budgets

Premièrement, le budget doit être préparé. Ce budget est simplement un ensemble d’objectifs financiers que la direction veut atteindre. 

 

Comparer avec les résultats réels

Deuxièmement, quand une entreprise obtient les résultats de performance réels, la direction les compare avec les performances/normes fixées dans le budget. L’objectif est de découvrir dans quelle mesure la performance réelle est conforme à la performance budgétée et dans quelle mesure la performance est décalée. 

 

Actions correctives

Troisièmement, l’entreprise analyse les raisons de l’écart de la performance réelle et prend des actions correctives. 

 

Types de contrôle budgétaire

Il existe différents types de contrôle budgétaire qu’une organisation peut mettre en place.

 

Contrôle budgétaire d’exploitation

Le contrôle budgétaire d’exploitation porte sur les recettes et les dépenses d’exploitation de l’entreprise. Ce contrôle budgétaire est important pour le bon déroulement des opérations quotidiennes de l’entreprise. Habituellement, les entreprises comparent les résultats de ce budget avec les résultats réels sur une base mensuelle, car une comparaison mensuelle permet à l’organisation de prendre des mesures correctives plus rapidement. 

 

Contrôle budgétaire des flux de trésorerie

Ce contrôle budgétaire compare les entrées et sorties de trésorerie prévues provenant de diverses sources aux entrées et sorties de trésorerie réelles. Il s’agit d’un contrôle important dans l’organisation puisqu’il permet de s’assurer que l’organisation dispose de suffisamment de liquidités pour répondre à ses besoins et obligations. Le contrôle du budget de trésorerie implique également l’investissement de l’excédent de trésorerie disponible, faisant ainsi des profits à partir de la trésorerie inactive.

 

Contrôle budgétaire des dépenses d’investissement

Ce contrôle budgétaire couvre les dépenses d’investissement comme l’achat d’une usine ou d’une machine. Il aide l’organisation à planifier et à gérer ses dépenses en capital. Les dépenses en capital impliquent d’énormes sommes d’argent. Il devient donc très important de prendre des mesures qui garantissent que l’entreprise ne fait que des investissements rentables et prend des décisions au bon moment.

 

Avantages du contrôle budgétaire

Dans un système de contrôle budgétaire, une entreprise assigne des objectifs à chaque département, individu, etc. Elle compare ensuite la performance prévue au budget avec la performance réelle. L’entreprise rend ensuite compte de la performance de chaque département à la direction générale. Le contrôle budgétaire est alors un outil efficace pour mesurer la performance des départements, des individus et des centres de coûts. 

Choix des lecteurs