Tout savoir sur la crypto Ethereum

crypto Ethereum

L’ethereum est une plateforme électronique donnant la faculté aux utilisateurs de construire toute une série d’applications décentralisées. Cela peut inclure des programmes de sécurité, des systèmes de vote et une sélection de moyen de paiement pour les transactions quotidiennes. Appartenant au secteur de la crypto-monnaie, sa monnaie est l’éther. Comme Kraken, Ripple, Bitcoin Cash, Bitcoin, cette monnaie virtuelle est visible partout !

Définition

Ethereum est un protocole Blockchain qui a été mis en place par Vitalik Buterin. La blockchain est une technologie permettant de garder et de transmettre des données de façon transparente et sécurisée sans organe de contrôle pour les transactions en monnaie numérique.

Mis en service en 2015, Ethereum, 2ème site de transaction en crypto monnaie après Bitcoin permet de créer des applications décentralisées que l’on appelle Dapps. Par contre, elle se distingue des monnaies virtuelles comme Bitcoin qui ne permet de miner que de pair à pair.

Nombreux sont les développeurs qui construisent des applications se basant sur Ethereum surtout en ce qui concerne la finance, le cloud ou l’immobilier.

Histoire d’Ethereum

Le fonctionnement d’Ethereum s’apparente aux autres crypto-monnaies mais il est un peu complexe car il permet de mettre en place des actions plus difficiles. Vous pouvez notamment mettre en place des smart contract, s’exécutant instantanément sur le réseau en respectant des conditions prédéfinies à l’avance.

Sa monnaie disponible s’appelle Ether ou Ethereum même. Cette devise virtuelle est émise par son protocole lui-même. L’Ether, comme toute monnaie électronique, est mise en circulation grâce au minage. Les mineurs effectuent de multiples calculs mathématiques afin de confirmer et de suivre les transactions privées via le porte-monnaie virtuel.

Comme toute chaîne de blocs publique, Ethereum marche grâce à un algorithme de consensus afin de garantir que tous les acteurs du réseau valident une unique version des données de la blockchain.

Ethereum

Investir ou non ?

L’Ethereum est non seulement une monnaie cryptogaphique mais aussi une database opensource. Elle possède un portefeuille numérique avec comme monnaie traditionnelle l’Ether. Sa plateforme est très simple d’utilisation, et c’est une des rares monnaies utilisées par les ICO.

Si pour acheter des Bitcoins et en trader, on use de la technologie Blockchain pour le transfert d’argent d’une adresse à une autre. Ethereum elle, use de contrats intelligents permettant aux personnes aux quatre coins du monde d’interagir et d’échanger, ce qui favorise la rapidité des transactions de façon décentralisée.

Toutes les transactions sur la Blockchain ne peuvent être modifiées. Il est donc quasi impossible de les pirater ou de les modifier. Et bien évidemment, les transactions rapides sont sécurisées par cryptage. Grâce au passage du protocole « proof-of-stake » la sécurité est encore meilleure.

Comment acheter l’économie virtuelle avec Ethereum ?

Une personne qui veut acheter de l’ether ou de l’ethereum possède un portefeuille pour utiliser les devises virtuelles. Par contre, il ne faut pas pour la prochaine transaction, investir plus que ce que l’on peut perdre.

Afin de vous procurer d’éther, vous devez vous rendre sur une plateforme d’échange boursière. Généralement, il est possible de faire des achats par carte ou par virement bancaire.

En France, vous pouvez compter sur Zebitex exchange, ou encore Coinhouse pour miner de l’argent virtuel et connaître le cours du bitcoin par exemple. Mais il est possible de faire ses achats sur des sites américains comme Coinbase par exemple, accessible en langue française et avec une interface ergonomique.

cryptomonnaie Ethereum

Evolutions possibles d’Ethereum

Une évolution d’Ethereum est tout simplement Ethereum 2.0 ou Serenity. C’est sans aucun doute une grande mise à jour de l’appli qui a été mise en avant le 1er décembre 2020. Elle se compose de trois phases :

  • Beacon chain ;
  • Shard chains ;
  • EWasm.

Beacon Chaun

C’est la première phase et celle qui met en avant une transition entre le prouf of word, une technique de validation des blocs de transactions usant le calcul d’une machine et le proof of stake, une méthode qui consiste à prouver la propriété d’une valeur de crypto-monnaies.

Shared Chains

Cette phase permet de rendre le réseau d’Ethereum plus scalable. Il faut savoir qu’aujourd’hui, Ethereum ne se limite qu’à 7 ou 15 transactions par seconde. Le sharding permet donc de diviser les données afin d’avoir des traitements plus rapides.

Ewasm

Ewasm ou Ethereum Web Assemby, est un moteur d’exécution mis en place pour substituer la machine virtuelle Ethereum se chargeant d’exécuter les contrats intelligents sur l’ensemble du réseau. Il est centré sur Web Assembly, un standard en mode Open Source (sur le développement des applications).

L’utilisation de cette nouvelle machine permet ainsi d’avoir des performances nettement adaptées et de soutenir un maximum de langage (C, CC+++, Javascript ou Rust), pour développer les smart contract.

Choix des lecteurs